Focus

expositions Chapelle des Pénitents

 

A l’occasion du Salon de la gravure et de la micro-édition qui se déroule actuellement à Nant  la Chapelle des Pénitents sert d’écrin à deux expositions de prestige inédites  mises en perspective pour un dialogue entre art et  littérature, entre œuvre écrite et œuvre gravée.

 

Samedi, c’est près de 200 personnes qui ont pu apprécier, à l’invite des organisateurs, les 5 gravures grand format, série de personnage tentant de mimer dans une danse acrobatique les lettres d’un alphabet inconnu, encadrées de 2 interprétations de la Tour de Babel gravure sur bois et sur PVC que Vincent Dezeuze, cordial parrain de cette première manifestation, a accrochées aux cimaises du chœur de la Chapelle des Pénitents. Une représentation artistique sur le langage et sur l’origine des écritures qui n’a pas laissé le public indifférent  et a suscité bien des questionnements tant sur les formes que sur les techniques.

 

Cette présentation artistique est naturellement mise en tension avec la vingtaine de Livres d’Artistes de la collection du Conseil départemental de l’Aveyron dans laquelle les plus grands noms de l’écriture poétique et du monde artistique et les éditeurs les plus connus en ce domaine sont représentés.

Ainsi  bibliophiles, amateurs, néophytes et curieux ont apprécié ou découvert la riche sélection présentée où figurent des artistes comme Anick Butré, Ibéra, Michel Julliard, Jean Claude Loubières… et des auteurs  tels qu’Apollinaire, Baudelaire, Michel Butor, Stéphane Mallarmé, Jean Pierre Ostende, et bien entendu l’ouvrage illustré par Pierre Soulages.

 

C’est un public attentif et intéressé qui  a pris plaisir à se laisser guider  par Hélène, jeune bibliothécaire de la médiathèque intercommunale Larzac et Vallées dans la présentation  documentée des ouvrages exposés.

 

 

Une belle opportunité pour tous dans un retour aux sources du livre, ouvrage illustré, rare et précieux, enrichie par le dialogue avec le questionnement esthétique de Vincent Dezeuze.

expositions Grand Hall

 

Pari réussi pour les organisateurs du 1er Salon de la gravure et de la micro-édition  qui s’est déroulé, en présence de Vincent Dezeuze et de Joan Beall,  à Nant les 4, 5 et 6 mai et a dépassé les 500 visiteurs dont plus de la moitié originaire de l’Aveyron, une bonne centaine de l’Hérault, des gardois, quelques tarnais et une centaine venant d’autres départements limitrophes. C’est sous les applaudissements du comité d’accueil que  le 500ième visiteur a été salué et gratifié d’une petite estampe offerte par l’un des artistes présent sur le Salon.

 

Pour le plus grand plaisir des artistes, le public -connaisseurs, amateurs ou néophytes- a porté un vif intérêt aux œuvres présentées et a fortement sollicité les exposants à la fois sur les techniques et sur leur choix  artistique : monotype, linogravure, gravure sur métal, sur bois, sur plastique, sur cartons et papiers collés, sur « briques de lait», et dans  des styles différents : du figuratif à l’abstraction jusqu’au «graphisme turbulent»….

 

La meilleure surprise a été  la haute qualité des œuvres présentées lors de ce 1er Salon qui a réuni pas moins de  20 artistes graveurs professionnels et amateurs reconnus et 5 éditeurs renommés spécialisés dans le livre d’art ; ils sont venus de l’Aveyron, de l’Aude, du Tarn, du Tarn et Garonne, de la Haute Garonne, du Gard, de l’Hérault, du Var, de l’Ain et de plus loin encore... en présence notamment des Ateliers de la Scierie de Fondamente, l’Atelier des Figuiers de Castres, l’Atelier Eaux Fortes et Cie du Village des Arts et métiers d’Octon, SUDEstampes de Nîmes ainsi que quelques autres artistes primés.

 

Par ailleurs, les réalisations artistiques des élèves de l’école publique du Roc Nantais ont subjugué plus d’un  spectateur : depuis les Livres en 3D en suspension tel un mobile géant qui ont fait l’objet de nombreuses prises de photographies jusqu’aux gravures sur «briques de lait» et aux  linogravures, mosaïques d’un projet de «Création en cours» partagé avec une jeune plasticienne en résidence à l’école, purs chefs d’œuvres  fortement remarqués y compris par les artistes présents sur le Salon.

 

Pour être complet, il faut souligner la présence  attentive et intéressée de Richard Fiol, Maire de Nant, de Christophe Laborie, Président de la communauté de communes Larzac et Vallées et de Jean François Galliard, Président du Conseil départemental de l’Aveyron.

 

Bien entendu, grâce à la bienveillance et à la disponibilité des bénévoles des deux associations porteuses de cet événement, la convivialité s’est invitée de façon permanente au cours de ces 3 jours pour le plus grand plaisir des exposants qui ont pu ainsi profiter des atouts et de la richesse patrimoniale de la commune nantaise. Ils ont promis de revenir ! …

Qui sait ? 

le vernissage du 1er salon de la gravure et de la micro-édition

Devant une assemblée de près de 150 personnes, en présence de M. le Maire de Nant, de M. le Président de la Communauté de Communes Larzac et Vallées et de M. le Président du Conseil Départemental de l’Aveyron et au nom des Présidents des Associations Nant Culture Loisirs et Nant Nature Patrimoine, Paulette Fournier organisatrice a ouvert comme suit le 1er Salon de la gravure et de la micro-édition de Nant :

 « Mesdames et messieurs 

Ce premier salon de la gravure et de la micro-édition à l’initiative du Club de lecture de Nant et porté par les associations NCL et NNP s’inscrit dans le cadre d’un projet culturel inédit et dans une logique de territoire notamment communautaire.

Pourquoi à Nant ?

 Sur notre territoire, la commune de Nant dispose des atouts suivants :

  • des lieux : la chapelle des Pénitents, l’abbatiale Saint Pierre, le cloître, le jardin du Claux, la Salle Veyrié à Cantobre, un  espace de répétition musicale inauguré en 2017, un espace privé en devenir à Saint Jacques porteur de potentialités et qui démarrera pour la période estivale quelques manifestations,  et un tout nouvel espace d’exposition au Domaine du Roc Nantais
  • 5 galeries d’art et des boutiques d’artisanat d’art : les  galeries Suzanne, Cerisola,  Waluc,  Paris-Prague, la galerie d’art et artisanat Pépins d’Orangerie, les Cartons de janete, les Petits carnets du cousoir, l’Atelier de Jade, l’Atelier de Toune,
  • un potentiel humain : 3 artistes peintres, 1 relieur, 1 bouquiniste, 1 éditrice «Herbe sous le pieds-Editions du Larzac», 1 auteure de BD, 4 potiers, des créateurs (bijoux, confection carnets, papier…) et dernièrement un magicien-illusionniste 
  • des animations culturelles reconnues et de qualité : les estivales : le Festival de musique de Chambre du Larzac depuis 2004, un grand concert dans le cadre de Millau en Jazz, Partir en Livre, les animations culturelles «hors saison»  qui prennent leur marque : concerts : Les Amis de Georges,  Gabrielle, théâtre, rencontres conférence : Jean Hugo maître du vitrail …La Nuit de la Lecture
  • et surtout un tissu associatif porteur et dynamique que par modestie je ne déclinerai pas.

 Le décor nantais  est planté.

1-     un petit  mot sur  le thème :

- gravure  et micro-édition, le générique n’est pas neutre : vous verrez à quel point l’espace est ténu entre le graveur, l’écrivain et l’éditeur, entre l’œuvre gravé et le livre d’artiste.

- livre d’artiste : le mot est lâché, fruit de la rencontre entre deux univers, dialogue entre textes et images, dialogue entre art et littérature.

Et le lien est fait entre les deux espaces d’expositions qui vous sont proposés  au Grand Hall et à la Chapelle des Pénitents, entre les arts plastiques et le livre.

2-      Restait à recruter  les acteurs :

·  les graveurs et les éditeurs :

- il convient de remercier  vivement les artistes et les éditeurs qui  très amicalement ont relevé le challenge de cette première aventure en «terre inconnue». Sans eux rien n’aurait été possible.

- ils viennent de l’Aveyron, de l’Aude, du Tarn, du Tarn et Garonne,  de la Haute Garonne,  du Gard, de l’Hérault, du Var, de l’Ain et de plus loin encore  …

- sont représentés : les Ateliers de la Scierie de Fondamente, l’Atelier  des Figuiers de Castres, l’Atelier eaux Fortes et Cie du PARC à Octon, SUDEstampes de Nîmes, les Sétois  dont le 1er Prix de «Prière de toucher» dans le cadre du  Chapiteau du livre à Béziers organisé  par la médiathèque départementale de l’Hérault …

- ils vous présenteront diverses techniques : monotype, linogravure, gravure sur métal, sur bois, sur plastique, sur cartons et papiers collés et même sur «briques de lait»

- des approches et des styles différents, allant du figuratif au «graphisme plutôt turbulent» !

 - des réalisations pour tous les publics de 7 à 77 et au-delà.

Je tiens à remercier plus particulièrement et personnellement à la fois Vincent Dezeuze  et Joan Beall. Originaires l’un de Nice et l’autre de Biarritz, ils ont  en commun, outre un environnement familial artistique, d’avoir fait leurs études à l’Ecole des Beaux Arts de Montpellier auprès de Patrice Vermeille, leur professeur qui sera lui-même très tôt édité pour ses œuvres gravés chez FATA MORGANA .

 Nos deux invités  vivent et travaillent  dans l’Hérault où ils animent des ateliers l’un à la Maison de la Gravure Montpellier Méditerranée et l’autre au sein du village des Arts et Métiers d’Octon.

Pour l’amour de la gravure, le plaisir de faire découvrir, de partager et de transmettre, Vincent Dezeuze a chaleureusement accepté de parrainer notre 1ère manifestation à Nant et d’y exposer une série de personnages tentant de mimer les lettres d’alphabet inconnu  en dialogue avec les livres d’artistes de la collection de la médiathèque départementale de l’Aveyron  et Joan Beall a accueilli avec plaisir d’être invitée d’honneur de cet événement à Nant dans un cadre propice aux rencontres entre l’art et  la littérature .

       · la collection de  livres d’artistes du conseil départemental :

 La Chapelle des pénitents servira d’écrin à une exposition inédite et exceptionnelle sur notre territoire d’une vingtaine de Livres d’Artistes de la collection du conseil départemental. Dans la sélection présentée à l’occasion de notre salon  le public pourra découvrir les plus grands noms de l’écriture poétique et du monde artistique et les éditeurs les plus connus en ce domaine : Apollinaire, Baudelaire, Michel Butor, Annick Butré, Michel Julliard…et bien d’autres surprises avec une sélection de livres-objet .

Il convient ici de remercier les personnels  des services départementaux pour leur écoute attentive et leur conseil et notamment M.Liogier directeur de la médiathèque départementale et Mme Hochard en charge de la collection des livres d’artistes ainsi que Mme Cayla et Mme Vidal.

Cerise sur le gâteau, vous pourrez vous laisser guider par Hélène, jeune bibliothécaire de la médiathèque intercommunale Larzac et Vallées (avec qui nous avons  plaisir à travailler  depuis la 2ème édition de la Nuit de la Lecture) qui nous a concocté une présentation originale  des ouvrages exposés… Cette présentation s’adresse à tous publics… à ne pas manquer. Une opportunité pour les bibliophiles, les curieux et les enfants.

 

Je remercie  M. le président du Conseil Départemental et M. le Président de la Communauté de Communes Larzac et Vallées- notre intermédiaire obligé- qui a pris à sa charge les conventions de prêt  et  a mis à notre disposition  Hélène  pour la préparation et l’animation  de cette exposition  de prestige.

         ·Les élèves de l’Ecole publique du Roc nantais : 

Dès la rentrée scolaire, l’équipe enseignante et pédagogique de l’école du Roc nantais a accueilli avec intérêt et avec une grande attention le projet de notre manifestation et accepté  la participation des élèves dans le cadre de l’éducation artistique et culturelle.

Nos artistes en herbe nous présentent donc au travers de 2 expositions leurs productions artistiques et leur savoir-faire. Ils vous donnent à voir :

-1 : le projet « Archipels » : conduit par Manuela Ferry, jeune plasticienne en résidence à l’école expérimentant les techniques de gravure avec un intérêt particulier pour les « briques de lait »  

-2 : une collection de livres en 3D  brillamment exécuté grâce à Ivon, leur intervenante en art plastique,  de véritables sculptures en papier que Loris, Olivier, Léo, Julien, Timothée, Harmony, Chloé, Léanie, Julie,   Llyas, Lina, Nohan, Emma, Louis, Léo, Geoffrey, Alicia, Mylan et Alice peuvent exposer avec fierté aux côtés des professionnels et des artistes amateurs .

Les enfants- ils sont là- j’ai une confidence à vous faire : les artistes m’ont confié que vous avez produit de purs chefs d’œuvres

Un grand merci aux enfants, à Ivon, à Manuela, à Geneviève et à Camille.

    3-Enfin et surtout, parlons du travail en coulisse, la logistique : salles, matériels d’exposition, manutention, communication, intendance, petites mains, bras musclés etc …

Tout d’abord une mention particulière doit être faite à notre ami Henri Cartayrade  qui, dès le lancement de l’appel à exposants, a mis en œuvre le réseau d’animation culturelle, a jeté les passerelles et n’a cessé durant toute la période de valoriser notre projet et de le relayer à travers toute la France.

Grâce à toi, mon cher Henri,  certains pointeront le doigt sur notre territoire en disant : tiens ! il se passe quelque chose à Nant ! 
Merci au Maire de Nant qui a adhéré à ce projet dès le début, merci à son adjoint délégué    qui en a suivi et facilité la mise en œuvre matérielle. Et merci au Président de la Communauté de Communes Larzac et Vallées.

Merci à Aimé, Bruno, Rémy, Serge, aux employés communaux et intercommunaux mis à disposition

Merci à Sandrine, Elodie et Kristel de l’OTSI intercommunal pour leur aide à l’apprentissage des médias sur réseaux sociaux, leurs conseils éclairés sur la construction du site dédié et leur accompagnement.

Merci aux nombreux interlocuteurs du Conseil Départemental qui ont été sollicités tant pour le matériel, pour l’exposition des livres d’artistes, et pour la communication.
Merci aux interlocuteurs des services communication et culture de la Région pour leur écoute et pour leur aide à la communication sur leur réseau. 
Merci aux professionnels sollicités : Le Géant des Beaux Arts et notre assureur Groupama soutien de nos activités locales.

Et bien entendu je salue l’investissement du Club de lecture, des deux associations Nant Nature Patrimoine et Nant Culture Loisirs et des 22 bénévoles qui sont mobilisés depuis quelques temps et qui se relaieront pendant 3 jours pour accueillir les artistes, le public et pour assurer dans la convivialité le bon déroulement de notre manifestation

Une mention spéciale pour l’équipe de  la buvette, merci pour l’accueil matinal des exposants, merci pour les petites mangettes et comme tout se termine en Aveyron par le roquefort, merci à  Brigitte … 

Bon salon à toutes et à tous».